Cabinet Expert Comptable Ph. Onteniente - Tél: 04 92 12 60 30

Gérer votre patrimoine professionnel et votre sécurité

Vous alerter sur l’importance du nom de votre entreprise

gestion patrimoine

Que ce soit une entreprise individuelle ou une société, la dénomination sociale ou le nom commercial doit être un élément de réflexion fort. Le nom va servir de support de communication mais aussi d’enregistrement auprès de nombreux tiers, aussi bien le service public que les banques, fournisseurs, clients mais aussi concurrents ou autre acteurs économiques. Il convient donc :

  • De s’interroger sur la disponibilité économique du nom auprès de l’INPI (dans les métiers que l’on souhaite exploiter)
  • De s’interroger sur la disponibilité des noms de domaines internet, des noms « proches » ou similaires
  • De s’interroger sur la pertinence du nom sous lequel on souhaite exercer et de la possibilité de s’adjoindre une dénomination « commerciale »
  • D’investir dans la protection de ces appellations en fonction des choix de développements futurs ou du type d’activité économique.
  • De consulter éventuellement un avocat spécialisé avec notre soutien

 

Vous alerter sur les assurances à souscrire

Avec une couverture proportionnée à votre activité :

  • Assurances responsabilité professionnelle : obligatoire
  • Assurances multirisques pour le local : obligatoire
  • Assurances des machines et matériels ou stocks matières et marchandises
  • Assurances professionnelles spécifiques : décennale pour le bâtiment, Dommage ouvrage pour les opérateurs immobiliers…
  • Garanties financières selon les métiers : garantie d’achèvement des promoteurs, garanties financières des mandataires (agents immobiliers, administrateurs de biens, syndics…)

gestion patrimoine et comptable

 

Vous éclairer et vous alerter sur les autorisations particulières à obtenir ou contraintes à lever

  • Autorisations d’exercer à obtenir auprès des services de l’état pour les agents immobiliers, coiffeurs……
  • Licences, diplômes ou formations obligatoires pour exercer : licences des transporteurs, HACCP pour les produits alimentaires,…
  • Diplômes ou expériences pour les activités relevant des chambres de métiers
  • Procédures particulières d’accès à l’exercice professionnel comme pour les médecins, notaires,…..
  • Autorisations d’ouvrir des surfaces commerciales
  • Contraintes liées à l’accueil des clients : normes, sécurité…. coût induits…
  • Contraintes liées aux déchets : coût du stockage et de l’évacuation, et information des tiers…
  • Contraintes sociales : affichages obligatoires, normes et équipements, sécurité, assurances éventuelles, conventions collectives…